La 5G, arme des télécoms, prise en flagrant délit pendant que nous dormons (Nouveau-monde.ca)

5 of 5 (2 Votes)

5G 1

08/05/2024 (2024-05-08)

[Source : reinettesenumsfoghornexpress.substack.com]

NEXRAD révèle le sale secret des télécoms : l’arme fumante de la 5G. Vous vous sentez mal ces derniers temps ?

Par //substack.com/@reinettesenumsfoghornexpress">Reinette Senum

Au cours des huit dernières années, j’ai milité contre l’expansion inutile et dangereuse des réseaux 5G dans ma communauté et dans tout le pays. En tant que citoyenne concernée et activiste, j’ai été confrontée à une opposition et à des critiques significatives pour ma position sur cette question cruciale.

Ici, je témoigne en 2017 devant l’Assemblée californienne contre la prolifération de la 5G en Californie :

Lorsque j’étais maire de Nevada City, en Californie, mes efforts pour protéger la santé et la sécurité publiques ont notamment consisté à renvoyer les opérateurs de télécommunications lorsqu’ils ont tenté d’étendre inconsidérément les réseaux 3G et 4G, et à présider un comité de travail chargé d’élaborer une ordonnance sur les télécommunications pour ma ville natale. Bien que l’ordonnance ait été affaiblie par des interférences internes et externes, je suis restée fidèle à mon engagement de sensibiliser la population aux risques sérieux de la technologie 5 G.

Aujourd’hui, avec l’émergence de preuves alarmantes provenant d’une récente imagerie satellite NEXRAD — qui m’a été envoyée par un ami et supporter, Jan — il apparaît que les préoccupations que je soulève depuis des années sont plus pressantes que jamais. La militarisation et l’instrumentalisation de la technologie 5G constituent une menace sérieuse pour notre bien-être, et il est temps que les opposants comprennent la gravité de la situation. Alors que nous examinons les implications de ces nouvelles informations, j’encourage chacun à considérer sérieusement ces faits et à prendre des mesures pour se protéger et protéger nos communautés des dangers de la 5G. Il est essentiel que nous nous rassemblions pour exiger la transparence, la responsabilité et la priorité de la santé publique sur les intérêts des entreprises. Le temps de la complaisance est révolu ; nous devons agir maintenant pour préserver notre avenir.

Le crime filmé par NEXRAD

[Voir le film en haut du site source — NDLR]

La semaine dernière, du 16 au 18 avril, NEXRAD a enregistré un rayonnement micro-ondes pulsé intense (voir la vidéo en haut de l’article) couvrant l’ensemble des États-Unis et s’intensifiant chaque nuit. Ces impulsions de 750 kW émises par 159 tours NEXRAD et 160 stations Doppler émettent des fréquences de 2,7 à 2,9 GHz, très proches de celles d’un four à micro-ondes. Et elles nous frappent pendant 12 à 14 heures d’affilée chaque nuit, pendant que nous dormons.

Pourquoi est-ce alarmant ? De plus en plus d’études établissent un lien entre l’exposition chronique à de faibles niveaux de micro-ondes et divers problèmes de santé. Elle peut supprimer la production de mélatonine, ce qui perturbe le sommeil et les rythmes circadiens. Des études EEG (électroencéphalographie) montrent qu’elles modifient l’activité cérébrale et la signalisation électrique. Des études sur les animaux suggèrent que les micro-ondes affaiblissent l’immunité, altèrent la fonction cardiaque et provoquent même un mauvais pliage des peptides — un facteur connu dans les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la maladie de Creutzfeldt-Jakob (la forme humaine de la maladie de la vache folle1).

5g 2

Source : https://en.m.wikipedia.org/wiki/Creutzfeldt%E2%80%93Jakob_disease

Qu’est-ce qui permet cela ? Une faille béante dans la réglementation de la FCC2. La FCC fixe des limites d’exposition, mais celles-ci sont calculées sur une moyenne de 30 jours. Ainsi, alors que ces pics de rayonnement nocturnes peuvent dépasser de loin les seuils de sécurité, ils sont masqués par les moyennes journalières. L’exposition chronique et répétitive passe inaperçue.

Il s’agit d’une petite faille commode dans la réglementation de la FCC qui permet aux opérateurs de télécommunications de zapper la nation sans jamais « violer » les limites d’exposition maximale admissible (MPE) de la FCC.

Savez-vous maintenant pourquoi j’ai tant plaidé en faveur d’un contrôle des entreprises de télécommunications et de leur déploiement de la 5G ?

Les ondes millimétriques sont une arme. Tout simplement. Elle n’aurait JAMAIS dû être autorisée à entrer dans le domaine public.

Et voici le clou du spectacle : les géants des télécommunications qui déploient la 5G ont des liens inconfortables avec les agences militaires et de renseignement. La NSA et le FBI sont profondément impliqués dans les « conseils de sécurité » de la 5G. Sans surprise, Blackstone et BlackRock ont réalisé des investissements substantiels dans des entreprises de tours de téléphonie cellulaire et des fournisseurs de fibres optiques qui sont essentiels à l’industrie du sans-fil… Une plongée plus approfondie peut s’avérer nécessaire, mais je peux vous dire ceci avec certitude : ces partenariats ne sont pas au bénéfice de notre santé ou de celle de la biosphère.

Pourquoi le monde devient-il « détraqué » ?

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais les gens sont de plus en plus déséquilibrés. J’en veux pour preuve l’augmentation massive des bagarres entre citoyens dans les salles de classe, les rues, les WallMart, les IHOP, et partout où une personne a l’espace nécessaire pour donner un coup de poing.

En outre, les gens n’arrivent plus à dormir, ce qui les rend agités, nerveux, groggy et tout simplement mal dans leur peau. Et je me pose des questions : le rayonnement pulsé de la 5G est-il un facteur ? Nous sommes en train de voler à l’aveuglette alors que la 5G recouvre notre monde, l’industrie menant la danse tandis que les régulateurs détournent le regard.

Des chevaux de Troie gigantesques

5g 3

La 5G n’est pas seulement la prochaine génération d’appareils sans fil, c’est aussi un saut quantique en termes d’exposition de notre planète entière aux micro-ondes. La FCC a ouvert l’ensemble du spectre des micro-ondes à la 5G, ce qui représente environ 3 000 nouvelles fréquences potentielles. C’est l’équivalent de 300 « G » par rapport à la poignée de fréquences utilisées dans les générations précédentes. Chacune de ces fréquences n’a pas sa place sur Terre.

Et nous ne sommes pas les seuls à en subir les conséquences. Arthur Firstenberg, auteur de l’ouvrage The Invisible Rainbow (L’arc-en-ciel invisible)3, a récemment fait état de comportements très étranges de la part d’insectes et d’animaux.

Le mystérieux phénomène du poisson qui tourne : un signe d’interférence électromagnétique ?

Arthur Firstenberg, auteur de The Invisible Rainbow, a fait état d’un phénomène inquiétant : Plus de 50 espèces de poissons des Keys de Floride ont été observées en train de tourner en rond jusqu’à leur mort, sans cause apparente. Ce comportement bizarre, qui a commencé en février 2023 et se poursuit encore aujourd’hui, a affecté un large éventail de la vie marine, des poissons communs au poisson-scie à petite dent, gravement menacé d’extinction. Malgré les investigations, aucune preuve de marée rouge, de faibles niveaux d’oxygène, de températures élevées ou de parasites n’a été trouvée dans les poissons morts.

Toutefois, si l’on examine de plus près la zone d’où proviennent la majorité des rapports — un tronçon de 10 miles entre Big Pine Key et Sugarloaf Key — on découvre un coupable potentiel : les interférences électromagnétiques. Sur Cudjoe Key, située entre les deux zones concernées, une ancienne base de l’armée de l’air est aujourd’hui exploitée par le ministère de la Sécurité intérieure. Au-dessus de cette installation flotte un ballon radar, ou « aérostat », qui balaie un rayon de 200 miles dans le cadre de la surveillance des frontières américaines. Les radars puissants peuvent blesser les poissons lorsqu’ils remontent à la surface dans les eaux peu profondes des Keys de Floride. En outre, l’installation utilise des sonars sous-marins, ce qui pourrait avoir un impact supplémentaire sur les poissons. L’augmentation récente des offres d’emploi au Tethered Aerostat Radar System (TARS) suggère une amélioration et une expansion des opérations, y compris l’utilisation d’un sonar océanique.

Ce phénomène de rotation n’est pas limité aux poissons des Keys de Floride. Ces dernières années, des comportements circulaires similaires ont été observés chez diverses espèces animales à travers le monde, apparemment liés aux rayonnements électromagnétiques. Ici, des moutons et des vers de terre tournent en rond pendant des heures, incapables de se libérer du « sortilège ».

5g 4

Photo prise en Angleterre le 26 mars 2021.

5g 5

Photo prise à Hoboken, New Jersey le 25 mars 2021.

En 2021, après le lancement de près de 100 satellites par SpaceX et OneWeb, des vers dans le New Jersey et des moutons en Angleterre ont été vus en train de spiraler ou de tourner en rond. Des scientifiques japonais ont également fait état d’étranges cercles de tortues de mer vertes, d’otaries à fourrure de l’Antarctique, de manchots royaux, de requins et de baleines, les animaux portant des ordinateurs et des émetteurs susceptibles d’être à l’origine de ce comportement inhabituel. Même les abeilles ont été touchées : en Caroline du Nord, des abeilles charpentières ont tourné en rond pendant des jours après avoir traversé le champ d’un capteur de lumière Wi-Fi. Si les interférences électromagnétiques peuvent affecter profondément le règne animal, elles soulèvent de sérieuses inquiétudes quant à leur impact potentiel sur la santé et le bien-être de l’Homme.

Si ce comportement étrange peut arriver aux fourmis, il peut nous arriver à nous aussi. Je dirais que ce n’est qu’une question de temps, mais peut-être que nous tournons déjà en rond sans nous en rendre compte.

La Terre bloque ces ondes pour une raison bien précise

L’ionosphère terrestre bloque ces ondes millimétriques pour une bonne raison. Il n’existe aucune fréquence de rayonnement électromagnétique [millimétriques ou de plus haute fréquence] qui soit source de vie. Les gens sont déjà malades parce qu’ils sont exposés à la combinaison de la 5G en plus de la 4G, de la 3G et de la 2G. Vous ajoutez un nombre illimité de fréquences 5G dont les effets biologiques néfastes sont bien documentés.

La 5G a été conçue au début des années 1900 comme une arme militaro-industrielle. Il s’agissait d’un équipement radar militaire, utilisé et étudié de manière approfondie par l’armée pour ses effets biologiques. La maladie des micro-ondes était un phénomène courant chez les opérateurs radar. Aujourd’hui, l’industrie nie l’existence même de l’électrosensibilité.

Le déploiement de la 5G ne se limite pas à des téléchargements plus rapides et à des villes « intelligentes ». Il s’agit d’armer la technologie cellulaire à des fins de surveillance et de contrôle. La 5G permet la biométrie, la reconnaissance faciale, la numérisation, les systèmes de crédit social et les interactions centralisées entre les humains et les villes. Il s’agit de créer une réalité virtuelle à une époque où nous ne savons plus vraiment ce que signifie la réalité.

Cependant, permettez-moi d’être très claire sur un point : nous ne consentons pas et ne consentirons jamais à cela.

Les preuves des dommages sont accablantes, mais la FCC et les agences de régulation continuent d’approuver la 5G sans procéder à des tests de sécurité adéquats. Elles sont capturées par les industries mêmes qu’elles sont censées réglementer. La porte tournante entre l’industrie des télécommunications et les agences gouvernementales est bien documentée.

Mais je m’écarte du sujet. Je sais que vous le savez tous déjà.

Nous sommes soumis à une expérience massive et incontrôlée, sans notre consentement éclairé. Les effets à long terme sur la santé d’une exposition chronique à la 5G sont inconnus, mais les données scientifiques sont déjà très préoccupantes, et nous n’avons pas encore commencé à comprendre toutes les ramifications. De nombreux rapports font état de mal des micro-ondes, d’insomnie, de maux de tête, de fatigue, de troubles cognitifs, de palpitations cardiaques et d’autres symptômes liés au déploiement de la 5 G — et il s’agit là de choses que nous pouvons observer. Qu’en est-il de l’inobservable ? Comme notre esprit, nos pensées et nos actions.

5g 6

— Craignez-vous que les algorithmes utilisés par les plateformes de médias sociaux soient une forme de contrôle mental ?
— Je… ne… m’inquiète pas… de… cela.
— Peut-être aurions-nous dû avoir cette conversation plus tôt.
— Je dois… poster… un selfie.

Les récentes images NEXRAD sont la preuve irréfutable que nous attendions. Elles prouvent que nous sommes irradiés par des micro-ondes pulsées la nuit, à notre insu et sans notre consentement. Il s’agit d’une violation de nos droits fondamentaux et d’un crime contre l’Humanité.

Nous devons interrompre le déploiement de la 5G jusqu’à ce que des scientifiques indépendants puissent étudier l’ensemble de ses effets sur la santé et l’environnement. Nous devons établir des limites d’exposition fondées sur la biologie qui protègent la santé publique, et pas seulement les profits de l’industrie. Nous devons donner la priorité aux connexions filaires en fibre optique plutôt qu’aux connexions sans fil chaque fois que cela est possible afin de minimiser l’exposition inutile. En tant que contribuables, nous avons déjà payé pour cela par le biais de nos factures de téléphone.

Plus important encore, nous devons affirmer notre souveraineté sur nos corps et nos esprits. Nous devons revendiquer notre droit à vivre dans un monde qui n’est pas saturé de radiations électromagnétiques artificielles. Nous devons résister à l’agenda de surveillance et de contrôle total que la 5G permet. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, tout cela se resserre sur nous par des mesures désespérées.

Certaines personnes font preuve de créativité en demandant à des drones de déposer des sacs sur les caméras de surveillance.

5g 7

L’heure est tardive, mais il n’est pas trop tard. Ensemble, nous pouvons éclairer les ténèbres et exiger le changement. Nous pouvons créer un avenir où la technologie est au service de la vie, et non l’inverse. Mais nous devons agir maintenant avant que la prison de la 5G ne soit achevée.

Je vous invite à diffuser largement ces informations. Parlez-en à vos amis et à votre famille. Contactez vos représentants élus. Soutenez les scientifiques et les défenseurs qui se battent pour notre santé et notre liberté. Ensemble, nous pouvons faire la différence. Supprimez le Wi-Fi de votre domicile et de votre lieu de travail. Expliquez à votre entourage pourquoi vous faites cela. Une fois le Wi-Fi supprimé, observez la différence dans la santé et le comportement des gens.

Les enjeux ne pourraient être plus importants. Notre avenir dépend des choix que nous faisons maintenant. Choisissons avec sagesse pour notre bien, celui de nos enfants et de toute vie sur Terre.

Je vous pose donc la question, chers lecteurs : avez-vous ressenti des troubles du sommeil ou des symptômes de santé inhabituels au cours de la semaine écoulée ? Insomnie, maux de tête, fatigue, brouillard cérébral, palpitations cardiaques ? Avez-vous observé une activité inhabituelle d’animaux ou d’insectes ? Si c’est le cas, je veux en savoir plus. Laissez un commentaire et partagez votre histoire. [Sur le site source en anglais — NdT. Vous pouvez toujours commenter ici, mais l’auteure n’en saura rien — NDLR].


Source : Nouveau-monde.ca via mail

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Sous le feu des ondes